Keystone-ATS / Jean-Christophe Bott

21 janvier au 10 avril 2022

À l’Espace Arlaud, Lausanne

La première rétrospective de l’œuvre de Burki, le dessinateur de presse de 24 heures, sera proposée durant trois mois au centre de Lausanne, sur les quatre étages de l’Espace Arlaud. Riche de près de 500 dessins originaux, reproductions et documents, elle évoquera ses 40 ans de carrière, de même que son talent rare à s’exprimer par son seul dessin sans aucun texte. Une édition du plus large recueil de ses œuvres l’accompagnera.

Dessinateur du quotidien 24 heures de 1976 à 2014, Raymond Burki, a été l’un des artisans phares du dessin de presse en Suisse romande. Par la seule force de son trait et avec près de 8000 créations originales, il a offert une lecture unique et profonde de l’actualité vaudoise, suisse et internationale. Disparu en décembre 2016, 10 jours après Mix&Remix, Burki laisse derrière lui un patrimoine inestimable dont le rayonnement a largement dépassé les frontières cantonales, ses dessins ayant fait les belles heures d’émissions de la RTS ou étant régulièrement repris par Courrier international. 

 

Une exposition pour apprécier la force du dessin de presse pendant quatre décennies

Dans une perspective de d’une mise en évidence de l’intérêt universel du dessin de presse et de sensibilisation des jeunes générations à la liberté d’expression, l’un des premiers actes de la Fondation du Trait consiste en la réalisation d’une exposition rétrospective autour de l’œuvre de Burki. Ce projet d’importance, soutenu par la Loterie Romande, le Service des affaires culturelles du Canton de Vaud, les Retraites Populaires, la Ville de Lausanne, le quotidien 24 heures, la Fondation Françoise Champoud, la Fondation Leenards et la Fondation Ernst Göhner, sera proposé du 21 janvier au 10 avril.

Cette exposition mêlera des sélections d’originaux et d’agrandissements, un portrait intimiste, des documents audiovisuels, le Petit Burki animé (une réalisation originale produite et présentée par la RTS et 24 heures, avec DNA Studios à l’occasion de la dernière Fête des vignerons), des courriers de lecteurs et de personnalités, des objets ainsi que des jeux pour petits et grands (BurkiQuizz, atelier de dessin autonome, jeux de plateau, etc.). Tous ces éléments permettront à tout un chacun de se familiariser ou de se remémorer l’œuvre de Burki, sa force, sa singularité et sa longévité, lui qui a su évoluer au fil du temps et résister à la dégradation de la liberté d’expression.

Un dossier de médiation sera prévu pour les écoles et des dessinateurs de presse romands devraient être invités pour des interventions dans l’exposition.

ABurkiCédaire

L’exposition s’accompagnera de l’édition d’un recueil thématique et alphabétique des dessins de presse de Burki. Intitulé ABurkiCédaire, enrichi de textes signés de Marie-Madeleine Gabioud et Jean-Philippe Jutzi, cet ouvrage grand format de 176 pages représentera, avec près de 450 dessins, le plus large recueil jamais édité de l’œuvre de Burki.

Autres articles